Le passage à l’électrique n’est pas une fin en soi. Pour rendre cette mobilité vraiment vertueuse, il faut s’interroger sur la provenance de son électricité. Dans ce cas, l’électricité verte semble tout à fait cohérente et en lien avec la mobilité propre afin de créer un vrai cercle vertueux. On voit parfois des vidéos de personnes qui rechargent leur véhicule électrique à l’aide d’un générateur électrique, est-ce vraiment du bon sens écologique ?

Dans cet article on reviendra sur l’intérêt de rouler à l’électricité verte, plus cohérente pour une vie plus économe en énergies.

Pourquoi choisir l’électricité verte ?

L’électricité « verte » est une électricité issue de sources d’énergies renouvelables telles que l’énergie hydraulique, éolienne, solaire, géothermique, ou encore l’énergie issue de la biomasse (gaz de stations d’épuration d’eaux usées, biogaz, etc.).

Les énergies renouvelables n’ont pas le même impact environnement et social que les énergies non renouvelables. Les énergies dites “non renouvelables” sont disponibles en quantité limitée à l’échelle de nos vies et de nos besoins. En clair, il faut s’attendre à ce qu’on finisse par avoir tout consommé. C’est dans cette optique que l’on doit miser sur les énergies dites “renouvelables”:  disponibles en illimité du moment que l’on a le matériel adéquat.

Parmi les énergies non renouvelables, on retrouve principalement le charbon, le gaz ou le pétrole. Ces énergies ne sont pas durables pour diverses raisons. D’une part, il leur faut plusieurs millions d’années pour se renouveler, ce qui entrainera un épuisement des stocks bien avant. D’autre part leur extraction est très nocive pour l’environnement. L’extraction libère de grande quantité de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Sur les terrains d’extraction de charbon, de gaz ou de pétrole la biodiversité meurt sur plusieurs kilomètres autour. Les ouvriers de ces installations ne sont pas toujours déclarés et donc pas toujours de papiers: des situations particulièrement précaires pour une industrie qui ne manque pas de débouchés.

On connaît aussi l’énergie nucléaire qui utilise l’uranium ou d’autres éléments radioactifs. Ses ressources ne sont pas renouvelable non plus mais sont présentes dans le bas c’est grande quantité pour que l’on est pas à se soucier de leur disparition dans les décennies à venir. La production d’énergie nucléaire n’émet pas de dioxyde de carbone. Il s’agit d’une solution qui pourrait être idéale si l’on savait quoi faire des déchets nucléaires par la suite. Des ingénieurs travaillent à trouver des débouchés pour les déchets nucléaires, mais à l’heure actuelle, on se contente d’enfouir ce genre de déchets dangereux sous Terre.

Voilà pourquoi les énergies renouvelables son aujourd’hui la meilleure alternative en matière d’énergie. Il faut leur donner une importance particulière dans le mix énergétique, lequel inclue également d’autres solutions pour faire face aux crises. Pour choisir votre contrat d’électricité verte, vous pourrez vous fier au classement écologique des fournisseurs d’énergie, classés selon leur implication dans les énergies renouvelables.

Garantie d’origine et prix

La Garantie Origine, c’est une garantie officielle détenue par le fournisseur d’électricité. La garantie origine atteste de l’origine de l’énergie qui vous est vendue. Bien sûr, vous êtes branchés au réseau électrique et vous y épuisez les kWh comme tout le monde. Cette garanti sert à attester que le fournisseur d’énergie met plus d’énergie verte à disponibilité du réseau que ce qu’il n’en vend. Par exemple, si un fournisseur met 5TWh d’énergie propre sur le réseau, il pourra vendre son électricité avec une garantie d’origine uniquement sur 5TWh. Pour l’énergie qu’il vendre ensuite il n’y en aura plus l’autorisation. On dit que les kWh sont décomptés de tel ou tel apport.

Pour exemple, les personnes qui installent nos bornes de recharge peuvent choisir de recharger leur véhicule sur l’énergie de notre éolienne partenaire. Cela ne signifie pas que vous pourrais recharger uniquement quand l’éolienne tourne, cela signifie que l’on s’engage à remettre plus d’énergie verte et décarbonée sur le réseau que ce que vous avez consommé.

Contrairement aux idées reçues, se fournir en électricité issue à 100% d’énergies renouvelables n’est pas forcément plus cher. Certains fournisseurs proposent même des offres 100% verte à un prix du kWh inférieur à celui d’une offre d’électricité classique. En moyenne, le prix du kWh d’électricité verte est autour de 0,15€ et il existe des contrats avec heures pleines et heures creuses pour économiser davantage tout en protégeant la planète.

Vous l’aurez compris, l’électricité verte complète le passage à la mobilité propre et constitue une source énergétique d’avenir. La transition énergétique ne se fera pas sans un déploiement à plus grande échelle de la production d’énergies renouvelables, et cela passe par une hausse des souscriptions aux offres 100% vertes.