Pour rentabiliser leurs bornes de recharge, les particuliers ont de nombreuses options

L’économie sur les coûts des énergies représente l’une des principales motivations des automobilistes qui s’intéressent à l’électromobilité.

Une borne de recharge se rentabilise en moins de 2 années si l’on ne compte pas le prix du véhicule. Une voiture moyenne en France roule 12.000km par an, soit plus de 1300€ de carburant économisé chaque année grâce à sa borne d’environ 2600€ tout compris, hors avantages fiscaux et subventions.

 

Ceux qui ont été contraints de passer à l’électrique à cause de la ZFE sont enclins à vouloir maximiser la rentabilité de leurs bornes de recharge électriques.

Les systèmes de location de bornes entre particuliers permettent de booster leur rentabilité : dans ce cas de figure la borne n’est pas qu’un moyen d’amortir ses coûts récurrents : elle peut aussi servir de rentrée d’argent récurrente.

« Recharge Plus », le AirBnb des bornes de recharge

Recharge Plus, une initiative lancée en 2022, a pour but de démocratiser la location de bornes de recharges électriques entre les particuliers.

 

Ses créateurs ont eu cette idée en constatant un problème majeur auquel les électromobilistes sont confrontés : lors des périodes de grande affluence comme les vacances scolaires, les autoroutes et autres infrastructures de recharge publiques sont prises d’assaut par les vacanciers.

Pour remédier à ce problème, Recharge Plus permet à chaque possesseur de borne de la proposer aux autres usagers. L’application mobile fonctionne avec sa carte qui indique la localisation des points de charge, et tout le monde y gagne :

  • Les propriétaires de bornes gagnent de l’argent sans effort en revendant leur électricité un peu plus chère que le prix d’achat.
  • Les usagers profitent d’un prix bien inférieur aux bornes professionnelles, ainsi que d’une plus grande disponibilité.
  • Tous peuvent profiter d’une convivialité que l’on ne retrouve pas face à des machines automatisées et des algorithmes rigides.

 

Toutes les bornes sont compatibles avec l’application Recharge Plus,

 

 

Les subventions pour l’installation de nouveaux points de charge

« Les particuliers peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 300 € pour l’acquisition d’un point de recharge à domicile. »

Il est également possible de bénéficier d’une subvention supplémentaire de 1000€ supplémentaires si la borne est laissée libre d’accès au public.

Les conditions sont peu contraignantes, pour réellement inciter à l’installation de bornes de recharge privées. Le crédit d’impôt fonctionne tout comme un crédit d’impôt de don à une association, sans démarches à effectuer.

Le crédit d’impôt représente environ 10% du montant total d’une borne, installation comprise par les électriciens qualifiés IRVE.

 

 

L’économie réalisée sur les consommations

Comme dit plus haut, même sans optimisation via Recharge Plus, une borne de recharge peut s’autofinancer en deux années par sa simple utilisation.

 

Détail du calcul :

Un français moyen roule 12.200km par an.

Il consomme environ 6 litres aux 100km.

Un litre d’essence coûte environ 1€80.

 

Chaque année il consomme alors 732 litres d’essence, à 1€80 le litre. 732 X 1.80 = 1317€

En économisant 1317€ de carburant par an, l’électromobiliste rembourse rapidement sa borne et son véhicule électrique. Concernant son nouveau véhicule sans mécanique thermique, la diminution de ses frais d’entretien, auxquels son véhicule thermique l’avait habitué, viendront renforcer l’autofinancement de son passage à la mobilité verte.

 

Le Vehicle to Greed : être payé pour laisser sa voiture en charge

 

Encore peu développé en Europe, le V2G aka Vehicle to Greed, comprendre « Du véhicule au réseau » permet de revendre de l’électricité lors des creux de production nationaux. Ce système déjà en place dans certains États d’Amérique du Nord permet aux familles de laisser charger leur véhicule électrique tout en économisant sur le prix moyen du kWh consommé.

Dans les grandes lignes, le concept est simple : la voiture se charge lorsque le prix de l’électricité est bas, et se décharge pour revendre son électricité au réseau électrique lorsque les prix sont plus élevés. Une sorte de trading d’énergie, piloté en automatique par le véhicule relié au réseau par un câble bidirectionnel.

Leave a Reply